Entrepreneur et financiers pour la monnaie pleine

Dr. Markus Rauh, ex-président du conseil d’administration de Swisscom SA, président du conseil d’administration de Konzert und Theater St. Gallen, fondateur de la Fondation DIE CHANCE :
« Remettre la finance au service de l’économie réelle – cette idée, comme les autres propositions de l’initiative Monnaie Pleine, m’a convaincu, et c’est donc avec conviction que je dis OUI à l’initiative Monnaie Pleine. »

Dr oec. HSG Hans Zuberbühler, ancien Directeur UBS :

« La création monétaire incontrôlée des banques et l’endettement abyssal des Etats, des organisations et des privés qui lui est lié doit être stoppé. Donc Oui à la monnaie pleine. »

Dr. Christoph Zenger, copropriétaire de la société zougoise de conseil en placements Covasys & Zenger, a dirigé le fonds de placement UBS :

« Le problème tient à la façon dont les banques émettent l’argent. "Les banques commerciales peuvent créer de la monnaie scripturale en accordant des crédits" (Lexique BNS). Elles le créent à partir de rien – et non pas en ayant obtenu préalablement un dépôt, comme le suggèrent les manuels d’étudiants en économie, depuis de nombreuses générations, en se fondant sur l’effet multiplicateur du crédit. Contrairement à l’argent liquide, la monnaie scripturale des banques n’est pas un moyen de paiement légal et elle n’est pas non plus autorisée par la loi. Celui qui veut sauver l’argent qu’il a durement gagné des risques de crédits des banques acceptera l’initiative Monnaie Pleine lors de la votation à venir. »

De "Die Stumpfe Zinswaffe - insideparadeplatz.ch" du 19.5.2016

Lukas Erb, Liestal, économiste, chef des finances d’un hôpital:

 

« L’initiative Monnaie Pleine est un élément essentiel pour un système financier durable et une grande chance pour la Suisse de pouvoir contribuer positivement à l'avenir de notre Terre. »

Ivo Muri, entrepreneur

« L’argent doit être mesuré démocratiquement – l’initiative Monnaie Pleine indique la bonne direction du chemin à prendre :
Depuis que l’on parle des crises financières, de l’endettement des Etats et du sauvetage des banques, il apparaît clairement que quelque chose ne joue pas avec l’argent.  Et il est aussi de plus en plus clair qu’en Suisse, l’économie, les banques et l’establishment politique n’osent pas entreprendre les grands changements urgents et nécessaires. Un argent sain et durable ne peut être produit que par une institution légitimée démocratiquement. Aujourd’hui, l’argent est créé par des privés, et c’est bien là le problème – pas la solution. »

Ulrich Zimmermann, entrepreneur et politicien, Spiez :

« La monnaie pleine est la réponse logique au mauvais concept actuel de la création monétaire, qui prépare de gros problèmes au quotidien de la population. Nous avons le privilège et l’immense chance, avec l’initiative Monnaie Pleine, de mettre en œuvre au niveau constitutionnel une innovation pionnière et unique au monde en matière de création monétaire !
Allons-y, nous Suisses, qui depuis 1291 savons faire face au destin et aux responsabilités pour le bien et la prospérité de notre magnifique pays et pour les générations futures ! »

inscription newsletter «Initiative Monnaie Pleine»

Newsletter bestellen (FR)

Newsletter-Abo (FR)