La CER-E passe à côté d’un système financier sûr

La CER-E a entendu aujourd’hui un groupe d’experts composé d’économistes principalement opposés à l’initiative, à l’exception d’un seul. Le peu de contre-arguments avancés par la Commission à l’appui de son rejet sont inacceptables et incompréhensibles.

Le porte-parole du comité d’initiative, le Dr. oec. Reinhold Harringer, prend position sur les principaux points de la CER-E :

 

-        « A part Mathias Binswanger, la CER-E n’a invité que des économistes qui se sont affichés depuis longtemps contre l’initiative. L’ancien professeur bancaire Hans Geiger, qui s’est déjà fait remarquer par son manque d’objectivité. Philippe Bacchetta qui a été payé par l’Association suisse des banquiers pour réaliser une étude très contestable contre la monnaie pleine, dont les arguments principaux ont déjà été réfutés par les initiants. »

-        « Quant à l’argument selon lequel la Suisse serait isolée, il faut savoir que déjà aujourd’hui la création des devises est soumise à des conditions, comme le niveau de réserves minimales, et que leur valeur dépend d’abord de la force économique et de la stabilité politique. La Suisse ne serait pas isolée sur le marché financier mondial, car un franc restera un franc, même dans les paiements internationaux. »

-        « L’initiative Monnaie Pleine s’appuie sur l’économie suisse. A l’avenir, nous continuerons à acheter notre pain avec des francs suisses et non pas avec des euros ou des dollars. Le commerce spéculatif des banques par contre se fait déjà aujourd’hui principalement en euro et en dollar. »

-        « Les initiants n’ont jamais prétendu que l’initiative Monnaie Pleine empêcherait toutes les crises financières, ce que l’on ne pourrait d’ailleurs attendre d’une initiative constitutionnelle. C’est au contraire la tâche du Parlement que d’aménager le dispositif légal adéquat. En tous les cas, la place financière suisse serait plus sûre, ce qui est la plupart du temps admis par les opposants-mêmes à l’initiative. »

 

 

Liens en rapport

 

-  Critique de l’étude de l’Association des banquiers contre la monnaie pleine

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/communiques-de-presse/detail/critique-de-letude-payee-par-les-banques-sur-la-monnaie-pleine/

 

- La Suisse peut-elle adopter la monnaie pleine en solitaire ?

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/questions/#c3674

 

- L’euro pourrait-il supplanter le franc en Suisse ?

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/questions/#c3824

 

- N’est-ce pas illusoire de promettre un avenir sans crise financière et sans inflation

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/questions/#c3707

 

 

Information générale

 

- Questions et réponses

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/questions/

 

- Cinq questions et cinq réponses

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/info-en-2-minutes/

 

- Réponses à des critiques

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/reponses-aux-critiques/

 

- Dossiers de presse

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/dossier-de-presse/

 

- Photos de presse

https://www.flickr.com/photos/vollgeld/

 

- Les scientifiques pour la monnaie pleine

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/scientifiques/

inscription newsletter «Initiative Monnaie Pleine»

Newsletter bestellen (FR)

Newsletter-Abo (FR)