INITIATIVE MONNAIE PLEINE SUISSE: Accueil -
Nous voterons le 10 juin 2018 sur la question suivante:

QUI DOIT CRÉER NOTRE ARGENT:
LES BANQUES PRIVÉES OU LA BANQUE NATIONALE ?

Aujourd’hui 90% de notre argent est créé par les banques privées.
Oui à l’initiative Monnaie Pleine: émission monétaire uniquement par la Banque nationale!

En 2 minutes, savoir de quoi il s’agit:
Six questions, six réponses

Regardez qui nous soutient et pourquoi: Scientifiques
Entrepreneurs et financiers
ami(e)s

Une majorité pour la monnaie pleine. Constatez par vous-même:
tous les sondages

Notre argent. Notre sécurité. Notre avenir.

La monnaie pleine n’est pas une nouveauté. Nous la connaissons tous sous forme d’argent liquide. Elle est émise et garantie par la Banque nationale (billets de banque) et par la Confédération (pièces de monnaie) en tant que moyen de paiement légal. Mais aujourd’hui, 90 % de l’argent qui circule est de la monnaie scripturale virtuelle, que les banques créent elles-mêmes. Nous l’utilisons lorsque nous payons par voie « électronique », soit par e-banking ou par carte. Nos « avoirs en banque » ne sont donc que des promesses de paiement des banques. Nul ne sait dans quelle mesure ils nous serons remboursés en cas de crise bancaire. Nous avons pourtant tous droit à de l’argent sûr !

L’initiative Monnaie pleine garantit que notre argent sera toujours constitué de francs suisses sûrs, indépendamment de sa forme – pièces de monnaie, billets de banque ou monnaie scripturale électronique. Le peuple a remis le droit exclusif d'émettre les billets de banque à la Banque nationale en 1891 déjà. L’initiative Monnaie pleine étend ce système éprouvé à la monnaie scripturale, qui est aujourd’hui la plus utilisée, pour qu’elle devienne identique à l’argent liquide, mais sous forme électronique.

Seule la Banque nationale sera alors encore habilitée à créer notre franc suisse. Gardienne indépendante de la stabilité monétaire et financière, elle le mettra en circulation dans l’intérêt général du pays, comme le prévoit son mandat. Dans le cadre de sa politique de stabilité, la Banque nationale attribuera, sans dettes, l’argent nouvellement créé à la Confédération et aux cantons ou directement aux citoyens. Les bénéfices générés par la création monétaire profiteront ainsi à la collectivité tout entière.

L’approvisionnement des entreprises et des ménages en crédits sera garanti puisque la Banque nationale pourra continuer d’octroyer des prêts aux banques. Grâce à ses compétences nouvelles, la Banque nationale évitera toute pénurie de crédit ou pléthore d’argent. Elle pourra ainsi mieux protéger notre économie contre les crises financières.

La monnaie pleine rendra l’argent électronique aussi sûr que de l’argent liquide dans un coffre et servira de base solide pour notre économie. OUI à l’initiative Monnaie pleine !

NEXUS janvier - fevrier 2018.

 

LA MONNAIE PLEINE PARLE A NOS VOISINS :
Le magazine français NEXUS consacre 13 pages à l’initiative Monnaie Pleine !

Un sujet international, porté par la Suisse, vu par la France. A lire absolument !

PDF-Version (30 MB!)

L’Initiative Monnaie Pleine concrétisera ce que la plupart des gens souhaitent et pensent déjà être une réalité aujourd’hui.

© Björn Wylezich / Fotolia

Faites le test pour savoir si vous êtes pour ou contre l’initiative Monnaie Pleine.

Commencez le test

Communiqués de presse :

Le livret de votation est un livret de confusion

 

Alors que les initiants envisagent déjà une plainte contre l’Administration fédérale, le livret de votation officiel accessible en ligne pose également un problème. Le Conseil fédéral y peint une fausse image de l’initiative qui désoriente l’électorat plutôt que de l’éclairer. Ce faisant, le Conseil fédéral viole le principe selon lequel la Confédération doit maintenir l'intégralité, l'objectivité et la transparence de l'information en s’abstenant de faire de la propagande. Une action judiciaire des initiants est également à l’examen.

...lire la suite

“Abstimmungsbüechli” wird zum “Auslassungsbüechli”

 

Nachdem die Initianten der Vollgeld-Initiative bereits eine Klage gegen die Bundesverwaltung prüfen, sorgt jetzt auch das online bereits zugängliche offizielle Abstimmungsbüchlein des Bundes für Ärger. Darin wird vom Bundesrat ein verzerrtes Bild der Initiative gezeichnet, welches das Stimmvolk verwirrt, anstatt aufzuklären. Damit verletzt der Bundesrat den Grundsatz, wonach der Bund in seiner Information Vollständigkeit, Sachlichkeit und Transparenz zu wahren hat und nicht Propaganda betreiben darf. Die Initianten prüfen eine Klage.

...lire la suite

Comment faire circuler l'argent á l'avenir?

Sept questions sur l’argent … que vous devriez vous poser.

1. Savez-vous qu’environ 90% de la monnaie que nous utilisons … lire la suite

Le FMI confirme les effets positifs de la réforme par la monnaie pleine

Deux économistes du FMI Michael Kumhof et Jaromir Benes ont examiné la réforme 'Monnaie pleine' sur toutes les coutures dans leur étude « Chicago Plan revisited » … lire la suite

UBS Ermotti ne sait pas comment l'argent est créé !

Le Directeur d’UBS, Sergio Ermotti, ne sait pas que les banques privées créent de l’argent… Ou bien il fait semblant de ne pas le savoir. Dans les deux cas c’est inquiétant !A voir dans le débat télévisé entre Sergio Rossi, Professeur de macroéconomie et d’économie monétaire à l’Université de Fribourg, et Sergio Ermotti, CEO d’UBS; émission Teleticino ”I conti in tasca – Un patto di paese per il Ticino” du 15 février 2017.